Livraison gratuite à l'achat de 200$ ou plus, partout au Canada

12 façons d'utiliser un linge à vaisselle

Publié par le

Un outil précieux

La plupart des essuie-vaisselles qui se trouvaient dans notre maison lorsque nous y avons emménagé il y a 10 ans avaient déjà plusieurs années de vécu… nous avions également un assortiment en coton gaufré qui nous a été offert, puis 2 linges ramenés de la Nouvelle-Zélande, que je conserve encore précieusement. Mon favori a toujours été sans contredit un linge blanc avec des bandes jaunes, en lin. Et lorsqu’il a commencé à montrer des signes indéniables d’usure, je savais que je devais le remplacer par un autre qui serait apte à accomplir toutes les tâches que j’exige d’un linge à vaisselle. Ça tombe bien, j’importe du lin…J'ai donc commencé à fabriquer mes linges à vaisselle, en lin naturel, sans motifs, sans flafla, mettant l’accent sur la qualité du tissu et sa capacité d’absorption inégalée, sa finition simple, mais élégante, et la certitude que l’essayer, c’est l’adopter!

 

L’importance d’un linge à vaisselle dans une cuisine ne fait pas de doute, mais chez moi, le linge à vaisselle est un outil à tout faire, et se doit d’être beau, durable, efficace et versatile. 

 

Pour une cuisine minimaliste

Voici 12 façons que j’utilise mes chers torchons dans mon quotidien. Vous comprendrez pourquoi la qualité de ceux-ci est si importante!

1. Essuyer la vaisselle

Cela va de soi, vous dites? Mais avez-vous déjà tenté d’essuyer de la vaisselle avec un linge qui n’essuie pas bien? Moi oui. Et c’est loin d’être agréable, c’est même insultant. Essuyer la vaisselle peut devenir un moment vraiment agréable (oui oui, c'est possible...! tout est une question de perception...!) où l’on discute en famille, après un bon repas, où l’on prend le temps de nettoyer et ranger les outils qui ont servi à préparer la nourriture, pour qu’ils soient prêts pour leur prochaine utilisation. C’est également une occasion de montrer à nos enfants l’importance de prendre soin des objets qui nous entourent, de ne pas les considérer comme des biens jetables à la moindre égratignure. D’où l’importance de choisir ce qui nous entoure avec soin. Mais revenons à notre linge à vaisselle qui n’essuie pas bien. Il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer ce phénomène inacceptable, selon moi. Certains linges à vaisselle sont teints, puis enduits d’assouplisseur afin de les rendre plus attrayants. Cela réduit considérablement leur pouvoir d’absorption. Mais ne jetez pas vos linges à vaisselle pour autant! Une méthode très simple afin de rendre vos nouveaux linges à vaisselle absorbants est de les laver à l’eau en ajoutant 1/4 de tasse de vinaigre blanc à l’eau de rinçage. Autre astuce: éviter d’utiliser de l'assouplisseur lors du lavage de vos torchons. Mais nul besoin de se donner tout ce travail avec un torchon LenKo… Le lin est traité mécaniquement pour diminuer le rétrécissement, n’est enduit de rien du tout, est lavé avant d’atterrir dans vos mains (par nous) et est prêt à être utilisé!

2. Essuyer les mains 

Assez simple, mais combien important dans une cuisine! Pour des raisons de salubrité, il est conseillé de garder un torchon exclusivement pour essuyer les mains, en le plaçant par exemple à la ceinture de notre tablier, ou en ayant un crochet ou un endroit désigné spécialement pour l’essuie-main. Imaginez un peu votre progéniture qui rentre dans la maison avec ses souliers plein de sable, ses mains boueuses, qu’il lave en 2.5 secondes avant de s’asseoir à table pour souper… Voulez-vous vraiment qu’il s’essuie avec le torchon que vous utilisez pour sécher vos fines herbes… Je ne crois pas. 


3. Essuyer les comptoirs et la planche à couper

Après avoir gentiment haché vos fines herbes ou coupé votre pain, un simple petit coup de torchon sec suffira pour débarrasser la planche des miettes! 

4. Mitaines de four

Qui n’a pas de mitaines de four dans sa cuisine? Moi! Quand on aspire à avoir une cuisine minimaliste, on se rend compte qu’on peut se passer de beaucoup de chose, dont des mitaines, puisqu’un linge à vaisselle savamment plié fera très bien l’affaire! Un item de moins à ranger dans le fouillis d’un tiroir et plus de place pour les linges à vaisselle! 

5. Un sous-plat toujours à la portée de la main

Après avoir sorti le plat du four avec notre torchon, on en glisse un sous le plat, et voilà!


6. Essuyer les fruits et légumes

Un geste trivial, mais combien important pour débarrasser nos fruits et légumes des saletés et microbes qui peuvent s’y accumuler durant leur parcours de la ferme à votre table, en passant par le marché. Un rinçage d’au moins 30 secondes à l’eau, accompagné d’un brossage léger à l’aide d’une brosse à légumes peut être suffisant pour diminuer la quantité de pesticides présents sur la surface des aliments. Dans une étude récente, le lavage à l’eau courante a été comparé avec un trempage dans une solution d’eau et de bicarbonate de soude, et une solution d’eau et d’eau Javel. La solution avec le bicarbonate de soude semble avoir donné les meilleurs résultats, mais nécessitait un trempage d’au moins 12-15 minutes. Vous achetez tous vos fruits et légumes bio? Il faut les laver quand même!
légumes fruits torchon


7. Conserver salades et fines herbes

Une méthode qui semble bien fonctionner chez moi pour conserver des feuilles de laitue croustillantes en attendant de pouvoir les cueillir au jardin, est de les laver, puis les envelopper dans un linge à vaisselle, puis soit dans un contenant hermétique, soit dans le tiroir à légumes. Si vos feuilles sont fraiches, elles peuvent se conserver ainsi plusieurs jours, voire 2 à 3 semaines.


8. Pour couvrir les plats

En attendant que les invités arrivent, vous voulez protéger votre belle assiette de crudités des doigts des vos enfants? Laissez donc faire la pellicule plastique, c’est encombrant et loin d’être écolo, et mettez simplement un linge à vaisselle propre par-dessus! Vous faites votre pain maison? Alors vous avez déjà vos linges à vaisselle préférés!

9. Servir le thé

Pas besoin de demander à tante Nicole de vous tricoter un couvre-théière (ou tea cozy en anglais) pour garder votre thé au chaud. Un linge à vaisselle fera très bien le travail, en plus d’être utile pour essuyer les petits dégâts… (est-ce qu’il y a juste moi qui renverse du thé CHAQUE fois que j’en verse?).

10. Serviette de table grand format

J’ai une amie qui voyage TOUJOURS avec son torchon (en lin!) et qui s’en sert comme essuie-main universel, autant pour les enfants que pour elle-même, comme napperon lors de pique-niques improvisés (ou lors d’arrêts dans des lieux moins salubres) et pour protéger son enfant, allergique aux arachides, lorsque le repas est pris à des endroits où il y a risque de contamination.

11. Emballage-cadeau pour bouteille de vin

LE cadeau qui joint l’utile à l’agréable!
bouteille vin, lin, torchon, essuie-vaisselle

12. Chez le boulanger

Vous n’avez pas de sac à pain? Pas de problème! Apportez votre torchon (propre!) la prochaine fois que vous allez acheter baguette ou miche chez votre boulanger.ère préféré.e et omettez le sac en papier complètement! Et n’oubliez pas de remarquer les regards admiratifs des autres clients dans la file… 
pain, baguette, essuie-vaisselle, torchon, lin

 

Et voilà un petit résumé des rôles du modeste torchon chez moi, et j’en ai même oublié quelques-uns, je crois!

À la cuisine!

Vous utilisez votre linge à vaisselle à d’autres escients? Écrivez-le en commentaire! Le palmarès pourrait s’allonger grâce à vous!

 

 

← Article précédent Article suivant →


commentaires


  • xMBAHwsVDuUirGNK

    puwVZQWHAUsjeavm le
  • bQZIJkezXoFPvYu

    iSAVtgQOUevzm le
  • dODvFGBItXhNC

    aIlvyWTxKJ le
  • TkuchNxjoQZ

    WqAnZgHFhBQl le
  • mOFHlnoKP

    xyCuhKPDFNUL le


Laissez un commentaire