Livraison gratuite à l'achat de 150$ ou plus

Les 5 questions à se poser avant d’acheter un produit textile

Publié par le

Vous cherchez des idées pour décorer votre salle de bain fraîchement rénovée? Après de nombreuses recherches sur Pinterest, vous avez enfin choisi parmi les couleurs tendances de la saison et vous êtes prêt.e à faire vos achats pour un relooking parfait. Évidemment, vous avez un budget à respecter, donc vous vous rendez dans un magasin grande surface pour faire le plein d’accessoires au goût du jour.

Vous tombez sur une jolie serviette de bain à 6 $. Quelle aubaine! Vous en mettez quatre dans votre panier et vous passez au prochain item sur votre liste. Quelques minutes plus tard, votre panier est bien rempli et vous avez réussi à respecter votre budget. On aime ça!

Mais vous vous doutez bien qu’au fond… quelque chose ne tourne pas rond. 

Les produits textiles que vous vous êtes procurés pour 6 $, ils viennent du Bangladesh, de Taiwan, du Cambodge…

Blogue de la maison: la réalité quotidienne des personnes qui confectionnent nos produits pour la maison est loin des allées spacieuses et brillamment éclairées de votre magasin d’escompte préféré.

Ces 4 serviettes de bain qui complèteront votre déco, cet achat anodin parmi tant d’autres, ont un prix et des conséquences qui dépassent largement les quelques dollars que vous avez déboursés.

Pour que nous payions aussi peu cher nos produits, des travailleurs (ou plus majoritairement, les travailleuses) de l’industrie du textile doivent bosser dans des conditions pour le moins précaires et risquées. Salaires insuffisants, journées de travail dépassant les 12 heures, pauses rares ou inexistantes, outils et infrastructures dangereux; la réalité quotidienne des personnes qui confectionnent nos produits pour la maison est loin des allées spacieuses et brillamment éclairées de votre magasin d’escompte préféré.

On a tendance à oublier que la jolie serviette qui « rentre dans notre budget » a été fabriquée à l’autre bout du monde par une entreprise dont le modèle ressemble en tous points à de l’esclavagisme moderne.

 La tragédie du Rana Plaza en 2013 où ont péri 1100 employés du textile nous rappelle que plus les ateliers textiles sont éloignés de l’œil du consommateur, plus les risques pour la vie des travailleurs sont élevés.

Un tel incident n’aurait pas pu se produire dans un pays comme le nôtre où nous avons à cœur la sécurité et le bien-être de nos concitoyens. 

Blogue de la maison: Un achat local fait non seulement vivre un commerçant, sa famille et ses employés, mais communique aussi vos valeurs, vos priorités et ultimement le type de consommateur vous êtes : informé et consciencieux.
Malheureusement, les travailleurs du textile vivent dans l’ombre des grandes marques qu’ils contribuent à enrichir. Sans voix et sans pouvoir, ils ne peuvent réclamer de meilleures conditions de travail ou un meilleur salaire.

En attendant que les grandes entreprises se responsabilisent, acheter un produit local fabriqué au Canada est un moyen privilégié de faire des achats éthiques et sains.

Lors de vos prochaines emplettes, pensez à ces 5 questions avant de mettre une serviette, un t-shirt ou un jeans dans votre panier :

1. Est-ce que j’en ai vraiment besoin?

Les disciples de Pierre-Yves McSween seront ravis. Parce qu’il n’y a rien de pire que de se créer des besoins une fois arrivé en magasin parce l’article est joliment emballé, parce qu’il est en spécial ou tendance. Le meilleur déchet est de loin celui qu’on ne produit pas.

2. Est-ce que j’aime vraiment cet article?

Va-t-il m’apporter de la joie au quotidien? Peut-être n’est-il intéressant que parce qu’il est si économique. Vais-je l’aimer tout autant l’année prochaine quand le pastel sera out? Faites un examen rapide des vêtements ou autres textiles que vous gardez depuis longtemps : pourquoi les aimez-vous? Aimez-vous la coupe? La sensation du tissu au toucher? La couleur? Privilégiez les couleurs classiques qui ne passent pas de mode. C’est toujours gagnant!

3. Le produit est-il durable?

Il importe peu qu’il ne soit « pas cher »! Quand on jette aux ordures un jeans passé de mode parce qu’il n’a coûté que 20$, on refile la facture environnementale à nos enfants en plus d’avoir fait travailler inutilement des artisans du textile qui devront alors produire plus vite et pour moins cher afin d’assouvir nos besoins insatiables de nouveautés. Acheter un produit textile fabriqué avec des tissus de qualité, soigneusement confectionnés et réparables au besoin, là est la clé d’un achat durable.

4. Est-ce que cet article a été produit dans des conditions de travail décentes?

Malheureusement, il peut être difficile de répondre à cette question. On peut toujours se demander si cela a du sens qu’un t-shirt qui provient de Taiwan ne coûte que 5$. Il y a des économies d’échelle, certes, mais il est impossible que tous les employés sur la chaîne de production aient été payés à leur juste valeur lorsqu’un produit est vendu à si petit prix.


À une ère où les consommateurs sont de plus en plus conscientisés, les entreprises ont compris que la transparence est de mise. Les marques qui ont fait le pas vers une production éthique et équitable arborent souvent un logo ou l’annoncent fièrement dans leur énoncé de valeurs. Si vous n’êtes pas certain des prétentions écologiques ou éthiques d’une marque, n’hésitez pas à lui poser des questions bien précises! Chez Maison LenKo, nous sommes ravis de répondre à toutes vos interrogations. On n’a rien à cacher!

5. Quelles sont les conséquences sur la santé et l’environnement liées à la production de mon article?

L’industrie du textile dite « conventionnelle » utilise de nombreux pesticides et produits toxiques. Le coton traditionnel est d’ailleurs parmi les productions les plus néfastes pour l’environnement. En plus d’être dangereux pour les populations avoisinantes aux champs, les produits chimiques utilisés pour produire le coton se retrouvent dans nos maisons et, pire encore, directement sur notre peau ainsi que celle de nos enfants. Privilégiez des fibres biologiques ou dont la production requiert peu d’engrais, de pesticides et d’irrigation.


Dans son documentaire de 2015 The True Cost (à regarder sur Netflix!), le réalisateur Andrew Morgan s’est d’ailleurs penché sur l’industrie du textile et ses conséquences désastreuses sur l’humain et l’environnement. Un véritable film coup de poing qui nous a fait repenser notre mode de consommation et adopter des habitudes qui se veulent durables et respectueuses de notre planète.

Blogue de la maison: Vous choisissez de payer dignement l’artisan qui a participé à confectionner votre produit et vous dites haut et fort à toute l’industrie du textile que vous encouragez des pratiques d’affaires éthiques et saines pour tous, du président de grande entreprise à l’agriculteur!

Votre achat local fait non seulement vivre un.e commerçant.e, sa famille et ses employé.e.s, mais communique aussi vos valeurs, vos priorités et, ultimement, le type de consommateur que vous êtes : informé et consciencieux. Avec votre argent, vous votez pour la transparence. Il est important pour vous de savoir que l’équipe qui a pensé, dessiné et confectionné votre serviette a œuvré dans des conditions de travail agréables et sécuritaires.

Vous choisissez de payer dignement l’artisan.ne qui a participé à confectionner votre produit et vous dites haut et fort à toute l’industrie du textile que vous encouragez des pratiques d’affaires éthiques et saines pour tous, des directeurs.trices aux agriculteurs.trices!

 

Laquelle de ces 5 questions vous posez-vous le plus souvent quand vous faites vos achats? Laissez-nous un commentaire!

 _________________________

Le lin, une culture responsable

La culture du lin ne nécessite pas d’irrigation (l’eau de pluie est suffisante) et très peu d’intrants (engrais et pesticides). La préservation des écosystèmes passe par ce type de culture respectueuse de l’environnement. C’est en réalité une des principales raisons pour laquelle nous avons choisi de travailler exclusivement avec le lin!

Magasinez chez Maison LenKo en toute confiance !

 

achat local Décoration durabilité écoresponsable éthique Fait au Québec lin nouvelles produits textiles Vêtements

← Article précédent Article suivant →



Laissez un commentaire